Top Ad unit 728 × 90

ANATOMIE DU CÆCO-APPENDICE : SITUATION , RAPPORTS ET VASCULARISATION

LE CÆCO-APPENDICE

INTRODUCTION :

§  Le cæcum est la portion initiale du côlon. Il est situé à l’abouchement de l’iléum dans le gros intestin. C’est une structure intrapéritonéale, mobile et libre dans la FID.

§  L'appendice vermiculaire est un prolongement atrophié du cæcum.

Intérêt :

Siège de plusieurs pathologies assez courantes (appendicite, RCH, Crohn)

SITUATION :

A-Cæcum : normalement FID. Mais siège de grandes variations (pelvien, infra-hépatique, voire à gauche).

Cæcum

Les variations de situation sont expliquées par l'embryologie, elles sont extrêmement fréquentes. Il peut être :

En situation haute, par migration incomplète :

-          Dans le creux épigastrique,

-          Sous le foie,

-          Devant la fosse lombaire droite ;

 En situation basse, par excès de migration :

-          Devant le détroit supérieur,

-          Dans le pelvis ;

A gauche, beaucoup plus rarement, par absence de rotation de l'anse ombilicale.


 

B-Appendice :

Ces ténias constituent un repère chirurgical infaillible pour la découverte de l’appendice vermiforme


Base d’implantation :  Elle est située sur la face postéro-médiale du cæcum, à la convergence des trois ténias coliques mais la situation du reste de l'appendice varie considérablement.

 Il peut être :

-          En arrière du coecum ou de la partie inférieure du côlon ascendant, ou encore des deux, dans une position rétrocoecale ou rétrocolique;

-          Suspendu dans la cavité pelvienne, en position pelvienne

-          Sous le coecum, en position sous-cœcale ;

-         

La surface de projection de la base de l'appendice est située à l'union du tiers latéral et du tiers moyen d'une ligne allant de l'épine iliaque antérosupérieure à l'ombilic (point de McBurney). Les patients présentant des problèmes appendiculaires décrivent habituellement des douleurs siégeant à ce niveau.


En avant de l'iléum terminal, en position préiléale, ou en arrière en position postiléale.

CONFIGURATION EXTERNE :

A-Cæcum :

 Recouvert de péritoine, forme d'un sac ouvert en haut et présente :

-          Partie verticale supérieure se continue avec le côlon ascendant.

-          Partie inferieure coudée en dedans sous la précédente.

-          L'abouchement de l'iléon : face interne du cæcum.

-          L'abouchement de l'appendice au-dessous de l'orifice iléal.

-          3 rangées de bosselures transversales (haustrations coliques) : séparées par les sillons transversaux de bosselures :

o   Bosselure inféro-interne : s'enroule sous le bord inferieur de l'iléon terminal et constitue : bosselure sous-iléale.

o   Bosselure inféro-externe (fond du cæcum).

-          3 bandelettes musculaires longitudinales (ténias coliques) : épaississements de la couche longitudinale de la musculeuse (antérieure, postéro-externe et postéro- interne), convergent vers le point d'implantation de l'appendice.

B- L'appendice : tube creux, borgne, de longueur variable, présente :

-          Partie initiale : (courte, transversale)

-          Partie distale : vertical, libre, avec une pointe arrondie.

CONFIGURATION INTERNE :

C’est le reflet de la surface extérieur du côlon.

En endoluminal, les bosselures sont présentées par des cavités cæcales, les sillons transversaux par des replis falciformes, et les bandelettes par des saillies longitudinales.

Le cæcum présente de haut en bas 2 orifices :

·         L’orifice iléo-colique : muni de :

o   Sphincter lisse très puissant,

o   Valvule iléo-colique de Bouhin, formée par 2 valves : supérieure horizontale et inférieure verticale.

·         L’orifice appendiculaire : Parfois munis d’un repli muqueux : valvule de Gerlach.

STRUCTURE (4 tuniques) :

·         Séreuse : péritonéale.

·         Musculaire : 2 couches (externe longitudinale et interne circulaire).

·         Sous-muqueuse : vaisseaux, lymphatiques, nerfs, et follicules lymphatiques isolés.

·         Muqueuse : avec abondance de follicules lymphoïdes au niveau de l'appendice (plaques de Peyer).

MOYENS DE FIXITE :

A-Péritoine cæcal :

Le cæcum et l'appendice sont entièrement enveloppés par le péritoine viscéral qui se continue avec le péritoine du côlon ascendant.

Habituellement libre, faiblement fixé au PPP par 2 ligaments (latéro-colique et retro-iléo- colique).

B-Péritoine appendiculaire :

L’appendice est entouré de péritoine et il est relié au cæcum et à l'iléon terminal par un méso, qui contient les vaisseaux appendiculaires.

RAPPORTS : (en situation normale)

A-En avant : Répond à la paroi abdominale Ant, formé de la profondeur à la superficie :

-          Le péritoine pariétal postérieur

-          Le fascia transversalis

-          Les 3 muscles larges (transverse, petit oblique, grand oblique)

-          le fascia superficialis

-          Le tissu cellulaire sous cutané et la peau.

B- En arrière : parties molles de la fosse iliaque ; disposées de la cavité péritonéale vers l'extérieur :

-          Péritoine pariétal.

-          Couche cellulo-graisseuse sous-péritonéale.

-          Le fascia iliaca

-          Couche cellulo-graisseuse sous-fasciale (nerf crural).

-          Muscle ilio-psoas.

C-En bas : l'angle d'union de la FID interne avec la paroi abdominale antérieure.

D-En dehors :

-          En haut, paroi abdominale latérale formée par des corps charnus des muscles larges.

-          En bas, FI interne au-dessous de crête iliaque.

E-En dedans :

-          Dans la grande cavité péritonéale : anses grêles et grand épiploon.

-          Sous le péritoine pariétal postérieur :

o   Vaisseaux iliaques externes.

o   Uretère droit.

o   Vaisseaux spermatiques ou utéro-ovariens.

VASCULARISATION/INNERVATION

A-Artères : branches terminales de l'artère iléo-cæco-colo-appendiculaire, qui nait de l'AMS :

-          L'artère cæcale antérieure =>vascularise la face antérieure et externe du cæcum.

-          L'artère cæcale postérieure =>vascularise la face postérieure et fond de cæcum.

-          L'artère appendiculaire =>segment distal de l'appendice.

B-Veines : drainés par la veine iléo-cæco-colo-appendiculaire qui se jette dans la VMS pour rejoindre la VP.

C-Nerfs : viennent du plexus solaire par le plexus mésentérique supérieur, satellite des artères.

CONCLUSION (intérêt) :

Siège fréquent de pathologies infectieuses : appendicite (urgence chirurgicale), inflammatoires (MICI), tuberculose,...

Variations anatomiques+++=>Attention appendicite atypique.

Exploration :échographie, lavement baryté.

Thérapeutique :appendicectomie.

ANATOMIE DU CÆCO-APPENDICE : SITUATION , RAPPORTS ET VASCULARISATION Reviewed by NABIL on 00:48 Rating: 5

Aucun commentaire:

All Rights Reserved by Cours De Medecine © 2014 - 2015

Formulaire de contact

Nom

Adresse e-mail *

Message *

Fourni par Blogger.