Tout savoir sur l'hypnose: son histoire et de ses pratiques

Même s'il existe encore des spectacles d'hypnose, aujourd'hui cette pratique est essentiellement utilisée pour soulager certaines pathologies et réduire les traitements médicamenteux. Mais que savez-vous de son histoire et de ses pratiques ?


L'hypnose est officiellement née au XIX° siècle 

En 1843, elle reçoit son nom du chirurgien écossais James Braid, qui découvrit les techniques de magnétisme animal en regardant une démonstration de Charles Lafontaine, un célèbre magnétiseur français. Le médecin posa les bases scientifiques d'une méthode qu'il baptisa « hypnose », mot formé à partir de Hypnos, le dieu grec du sommeil et père de Morphée.

La technique était déjà pratiquée avant notre ère.

Un manuscrit raconte que les Sumériens exerçaient «l'accompagne-ment en paroles » il y a 6000 ans en Mésopotamie. Dans l'ancienne Égypte, il aurait existé des temples du sommeil où l'on pratiquait une hypnose pour soigner.

L'hypnose est encore employée pour aider les personnes atteintes de troubles psychologiques. 

L'hypnose peut aider à atténuer les phobies, l'anxiété, le stress, les névroses et les troubles de la mémoire. En revanche, cette technique ne peut pas guérir les maladies psychiatriques graves comme la schizophrénie, la paranoïa ou la maniaco-dépression. 

L'anesthésie hypnotique a été introduite à l'hôpital dans les années 1960.

L'hypnoses été pratiquée à l'hôpital au milieu du XIX• siècle par le professeur londonien John Elliotson. Un peu plus tard, le Dr Parker du Mesmeric Hospital de Dublin, en Irlande, publiera le compte-rendu de plusieurs centaines d'opérations qui se sont déroulées sous hypnose.

Elle peut remplacer tous les anesthésiques. 

Elle ne remplace pas la totalité de l'anesthésie, mais elle peut permettre de diminuer de façon significative les doses de médicaments et ainsi améliorer le confort post-opératoire du patient. 

Le patient est endormi d'un coup.

Allongé sur un divan, il ferme les yeux ou fixe un point précis dans la pièce. Le thérapeute l'invite à se détendre progressivement.

Le patient est dans un état de sommeil léger provoqué volontairement.

L'hypnose n'est pas un état de sommeil, mais un état modifié de conscience (EMC). Lorsque l'on est hypnotisé, la vigilance normale se concentre peu à peu sur un sujet restreint. On oublie la réalité extérieure pour se centrer sur une réalité intérieure. Seule la voix de l'hypnotiseur continue à être entendue. 

Il est impossible de s'hypnotiser soi-même.

Selon les praticiens, la faculté de transformation vient de la personne hypnotisée et non de l'hypnotiseur. C'est pourquoi il est tout à fait possible de s'auto-hypnotiser à condition d'avoir une bonne connaissance de cette technique et de celle de la relaxation. 
Tout savoir sur l'hypnose: son histoire et de ses pratiques Reviewed by Nabil CH on 16:51 Rating: 5
All Rights Reserved by Cours De Medecine © 2014 - 2016

Formulaire de contact

Nom

E-mail *

Message *

Fourni par Blogger.