Grippe: Diagnostic, traitement, suivi

DIAGNOSTIC

CLINIQUE

Notion de contage ou d’épidémie : contagio-sité élevée interhumaine par voie aérienne, dès la veille des signes cliniques et pendant 4 jours.
Incubation : 2 jours (1 à 3 jours).
Invasion brutale : malaise général, fièvre, frissons.
Phase d’état :
syndrome infectieux sévère :
       fièvre élevée (40°C), avec frissons,
       asthénie, anorexie;
algies diffuses : céphalées, arthromyalgies;
atteinte des voies aériennes :
      rhinite, conjonctivite,
      toux, dyspnée,
examen somatique objectif pauvre.

EXAMENS COMPLÉMENTAIRES

Inutiles en période épidémique sauf :
suspicion de complication;
doute diagnostique;
but épidémiologique.

EXAMENS NON SPÉCIFIQUES

NFS : ↓ GB.
Radio de thorax : normale ou opacités hilifuges non systématisées.

EXAMENS SPÉCIFIQUES

Non indiqués en routine :
Immunofluorescence indirecte :
prélèvement nasal dans les 3 premiers jours; test sensible et rapide (≤ 4 h).
PCR .
Culture virale : Myxovirus influenzae :
prélèvement des voies aériennes supérieures;
délai : 3 à 11 jours;
intérêt : études épidémiologiques, recherche de la sensibilité aux antiviraux.
Sérologie :
ascension du titre (× 4) à 15j d’intervalle;
indications éventuelles :
     contrôle de l’efficacité vaccinale,
     enquête épidémiologique.

SOUCHES PARTICULIÈRES

Grippe A/H5N1X (dite «aviaire») :

fièvre, toux, dyspnée voire détresse respiratoire;
cas possible :
sujet de retour d’un pays d’épizootie de grippe aviaire,
ayant eu dans les 7 jours précédents le début des signes :
  • une exposition professionnelle avec des volailles-en zone d’épizootie, des prélèvements présumés infectés par le H5N1, ou des humains ou des animaux infectés,
  • un contact prolongé, répété et/ou à moins-d’1m avec un volatile ou ses fientes,
  • un contact très proche ou répété avec un cas-humain fortement suspecté ou confirmé;
cas probable : cas possible avec mise en évidenceƒ du H5N1 par IF;
cas confirmé : culture ou PCR positive ou élévation du titre de la sérologie spécifique.

Grippe A/H1N1 (dite «porcine») :

fièvre, toux, dyspnée voire détresse respiratoire;x
cas possibles :
  • séjour en zone de circulation virale ≤ 7j avant-les signes, 
  • contact étroit avec un cas ≤ 7j avant les signes,
  • notion de décès en période néonatale (possible maladie métabolique);
cas probable : cas possible grave ou PCR + sur écouvillon nasopharyngé ou contact étroit avec un cas probable ou confirmé;
cas confirmé : confirmation biologique par un centre de référence.

DIAGNOSTICS DIFFÉRENTIELS

Autres viroses : myxovirus, adénovirus, VRS, échovirus… sans conséquence pratique.
Pneumopathies bactériennes :surtout à Mycoplasma ou Chlamydiae.

TRAITEMENT

CRITÈRES HOSPITALISATION

Terrain à risque : âge < 3 mois ou > 75 ans, IRespC, précarité familiale ou sociale…
Signes de gravité :
  • défaillance multiviscérale : grippe maligne 
  • détresse respiratoire, apnée;
  • trouble de la conscience;
  • FR ≥ 30, FC > 120, TAƒ systolique ≤ 90, T < 35°C ou > 40°C;
  • vomissements, refus alimentaire (enfant);
  • fièvre mal tolérée, déshydratation.
Grippe: Diagnostic, traitement, suivi Reviewed by Nabil CH on 20:50 Rating: 5
All Rights Reserved by Cours De Medecine © 2014 - 2016

Formulaire de contact

Nom

E-mail *

Message *

Fourni par Blogger.