Coqueluche du nourrisson: Diagnostic et Traitement

I – INTRODUCTION :

- Maladie infectieuse due au bacille de Bordet et Gengou : BORDETELLA PERTUSSIS
- Maladie contagieuse grave chez le nouveau-né et le jeune nourrisson
- Portage chez l'adulte
- 60 millions de personnes infectées et provoque 400 000 décès par an dans le monde,
- Dans les pays où la vaccination est généralisée, l’incidence est faible (0,1 à 3 %) et la mortalité très réduite, mais non nulle.
- Son diagnostic reste difficile et souvent méconnu, en particulier chez l’adolescent et l’adulte
- le traitement antibiotique est peu efficace sur la toux mais, il réduit la contagiosité. Il repose sur les macrolides;
- la prévention est plus que jamais essentielle et repose sur la vaccination, du nourrisson et la réduction du portage chez l’adulte.

II- ETIOLOGIE – EPIDÉMIOLOGIE :

1) Agent responsable:

- Bordetella pertussis = bacille G(-); secréte toxine protéique thermolabile.

2) Transmission  : 

- Voie directe : gouttelettes salivaires;
- Maximale : phase catarrhale î 4ème sem.
- Nné et jeune nourrisson réceptifs (pas d'immunité passive).
- Saison : Printemps - Eté 
- Immunité : Solide, durable.

III- CLINIQUE :

1) Incubation  : 6 - 12 jours 
2) Invasion  : 
- Phase catarrhale quelques joursè1 sem;
- Fièvre modérée;
- Toux sèche : tenace, nocturne, émétisante; Contagiosité ++
3) Période des quintes  : 
- Caractéristique;
- Spontanée ou provoquée.
     +La quinte  : comporte 3 éléments : 
            La toux spasmodique 
             La reprise 
              L’expectoration 
4) Phase de déclin  :
4ème semaine, dure 8 à 20 jours 
Quintes  -->  nombre - intensité 

IV: ETUDE PARACLINIQUE

1) Rx poumons  :

- Normale 
- poumon coquelucheux : opacités juxta hilaires.

2) Hémogramme  : caractéristique,

- Hyperleucocytose10 000 è 30 000 éléments/mm3
- 60 à 80% lymphocytes.

3) Examen bactériologique  :

- m.e.v. germe 
- Prélèvement : naso pharynx
- Culture : milieu Bordet et Gengou réponse en 2 à 4 j
- IF directe : résultat rapide.

V-LE DIAGNOSTIC

Le diagnostic repose: Présomption clinique  et Confirmation biologique ou épidémiologique 

1. La présomption clinique:

- Toux évocatrice car spasmodique et paroxystique, quinteuse, sans fièvre ni autre signe 
respiratoire;
- Elle persiste ou s’aggrave au bout de sept jours;
- On retrouve un contage potentiel dans l’entourage 

2. La confirmation biologique 

- Délicate et repose sur trois techniques:
- La culture sur milieu spécifique enrichi de Bordet et Gengou. Sa sensibilité, maximale à la 
phase catarrhale (60 %);
- (PCR) { partir d’une aspiration nasopharyngée est sensible (95 %), très rapide 48h;
- la sérologie Si culture trop tardive ou chez un sujet déjà traité par macrolides, elle objective 
la montée des anticorps sur deux sérums espacés de 3 à 4 semaines. Ces techniques ne sont 
cependant interprétables qu’en l’absence de vaccination dans les trois années précédentes 

VI- FORMES CLINIQUES 

1) Formes frustes : 

- Fréquentes;
- Source contamination;
- Enfant vacciné; 

2) F. n-né: Graves, Pc vital en jeu 

a) Quinte atypique  : écourtée, cyanose ++ reprise moins bruyante 
b) Deux complications Majeures (mort possible) : 
- La quinte asphyxiante (quinte prolongée);
- L’apnée 30 - 90 sec puis reprise,

VII- COMPLICATIONS (Coqueluche du Nss)

1) Respiratoires: 

- Pneumo-coqueluche alvéolaire;
- Surinfections pulmonaires spécifiques : SPP, PIT;
- Atélectasie;
- Bronchites récidivantes;
- Asthme. 

2) Complications neurologiques  :

3) Complications mécaniques  :         

4) Complications nutritionnelles et métaboliques  :

VIII- TRAITEMENT

1) Traitement curatif  :

a)A T B :
- Macrolides :  Erythromycine 50 mg / kg / j 15j; 
Spiramycine 100 mg / kg /j 15 j
b) Traitement symptomatique 
- Alim. Semi liquide; 
- Hospitalisation < 6 mois;
- Oxygénothérapie;
- Corticoïdes;
- Salbutamol;
- Anti-émétique;
- Intubation, ventilation en Réanimation. 

2) Traitement préventif  :

a) Mesures immédiates  :
- Isolement du malade,
- Déclaration obligatoire,
- Erythromycine aux contacts non vaccinés.
b) Vaccination 
- Dès 6ème semaine de vie
Coqueluche du nourrisson: Diagnostic et Traitement Reviewed by Nabil CH on 16:58 Rating: 5
All Rights Reserved by Cours De Medecine © 2014 - 2016

Formulaire de contact

Nom

E-mail *

Message *

Fourni par Blogger.