Tétanos de l’adulte : Diagnostic et Traitement

I- Introduction:

o  Toxi-infection due à un BGP, le clostridium tétani, tellurique, anaérobie strict qui produit une exotoxine diffusible, neurotrope, thérmolabile, qui atteint le SNC et se fixe au niveau des centres moteurs de la moelle.
o  L’infection se fait par effraction cutanée ou muqueuse par un matériel souillé chez les patients non ou mal vaccinés.
o  Maladie à déclaration obligatoire.

II- Diagnostic positif: 

est clinique

A- Incubation : 

2 à 30jrs, fonction de la distance séparant la porte d’entrée et SNC

B- Phase invasion : 

Trismus non fébril
    o  période séparant le trismus de la généralisation des contractures
    o  sa durée est de 24 h
    o  trismus:
- contracture des muscles masseters, peu ou pas douloureuse, bilatérale, symétrique, irréductible, invincible, renforcée par les tentatives d’ouverture buccale (signe de l’abaisse langue captif), ne disparaissant pas au sommeil.
- S’étend secondairement à la face donnant un aspect du visage particulier: le rictus sardonique et peut également donner une dysphagie par atteinte du pharynx.
- Conscience normale
- Pas de fièvre
- Reflexes vifs à l’examen clinique

C- Phase d’état:

-  contracture généralisée ou opisthotonos:
-  nuque raide
-  tête rejetée en arrière
-  rachis en hyper-extension
-  tronc en hyperlordose
-  abdomen tendu
-  MI bloqués en extension
-  MS fléchi en adduction
-  Syndrome dysautonomique
-  Pas de fièvre
-  Conscience normale
-  La gravité vient de l’extension au larynx avec les fosses routes et vers les muscles respiratoires

D- Evolution:

-  Survenue de spasme paroxystiques de plus en plus fréquents, spontanés ou déclenchés par des stimulis.
-  Le décès survient suite à un spasme laryngé, encombrement bronchique, apnée, troubles végétatifs, accidents de décubitus

III- Diagnostic différentiel:

o  Trismus par cause locale : pathologie dentaire, amygdales, arthrite temporo- maxillaire (F+)
o  Trismus neurologique: neuroleptiques, pathologie du TC
o  Intoxication par la strychnine
o  Trismus hystérique

IV-Traitement:

A- Curatif:

o  A pour but de limiter les crises de contracture et prévenir les complications
o  Mise en condition:
-  Hospitalisation en milieu de réanimation
-  Equilibre hydro-électrolytique
-  Assurer la liberté respiratoire: V. artificielle, trachéotomie
-  Sonde gastrique et urinaire
o  Porte d’entrée:
-  Parage large avec excision des tissus necrotiques
-  Ablation des corps étrangers
-  Lavage abondant avec des antiseptiques locaux
-  Utilisation d’eau oxygénée
o  Traitement spécifique:
-  Antibiothérapie: pénicilline G (5-10 MUI/j pendant 7 J) ou cyclines
-  Sérothérapie homologue:
-  Globines humaines antitétaniques hyper-immunes
-  1 inj intramusculaire de 3000-6000 UI (20 ampoules en IM)
-  Vaccination: systématique

B- Traitement symptomatique: 

c’est l’essentiel du traitement
-  Isolement sensoriel
-  Sédatifs et myorelaxants
-  Anticoagulants préventifs
-  Alimentation entérale par sonde gastrique
-  Prévenir l’ulcère de stress
-  nursing

C- Préventif

o  Prévention avant l’exposition: VAT
-  Anatoxine purifiée
-  Enfant: 3 doses en SC ou IM à 1 mois d’intervalle avec:
-  Rappel à 1 ans
-  Puis tous les 5 ans jusqu’à l’âge de 21 ans
-  Puis tous les 10 ans
-  Chez l’adulte non vacciné depuis plus de 10 ans:
-  2 injections à 1 mois d’intervalle,
-  rappel à 1 an puis à 10 ans
-  Aucune contre-indication
-  Protection 100%
o  Prophylaxie en cas de plaie:
-  Toute plaie même minime expose au tétanos (vérifier la vaccination)
-  Dans tous les cas : ttt local (parage et désinfection)
-  Risque modéré: plaie minime propre, chirurgie
-  Risque important:
-  plaies ou brûlures étendues, souillées, vues tardivement après 24 h
-  avortement septique
-  gangrène
-  corps étranger

V- Conclusion:

-  Le tétanos continue à faire partie des 10 premières causes de décès par maladie infectieuse dans les pays en voie de développement
-  C’est une maladie à déclaration obligatoire
-  Cette affection peut et doit être évitée par les vaccinations qui est totalement efficace, sans danger et sans contre-indications
-  La mortalité peut atteindre 30-50% malgré un traitement bien contrôlé , favorisé surtout par des âges extrêmes.
Tétanos de l’adulte : Diagnostic et Traitement Reviewed by Nabil CH on 01:28 Rating: 5
All Rights Reserved by Cours De Medecine © 2014 - 2016

Formulaire de contact

Nom

E-mail *

Message *

Fourni par Blogger.