Reflux gastro-œsophagien : Diagnostic et Traitement


Passage intermittent ou permanent, à travers le cardia, du contenu gastrique dans l’œsophage

Diagnostic

1-Clinique :

A. Symptômes typiques :

- Pyrosis ++ : maître symptôme = douleur épigastrique rétrosternale, type brûlures, ascendante, qui survient en postprandial ou en antéfelxion (syndrome postural )
- Régurgitations = montée des aliments par la bouche sans effort de vomissement.
- Odynophagie = douleur lors de l’ingestion des aliments ; Hypersalivation….

B. Symptômes atypiques :

- ORL : dysphonie du matin
- Cardiaques : angine de poitrine (diagnostic différentiel)
- Bronchopulmonaire : asthme

2-Examens Complémentaires :

Ne pas surestimer leur place ; Indications précises
A. Endoscopie : Évaluer grade oesophagite ; Rechercher complications ; Déceler anomalies associées ( HH, UGD…) ; Faire biopsie
- Aspect normal : 50%
- Œsophagite érosive par reflux (classification de SAVARY MILLER)
-Ulcères oesophagiens
- Endobrachyoesophage= processus de cicatrisation dans lequel la muqueuse Malpigienne ulcérée est remplacée par  la muqueuse cylindrique glandulaire.
- Ulcère de Barret
- Adénocarcinome de l’œsophage
B. pH-mètre :en  cas de symptomatologie atypique ou  Doute diagnostique
- Reflux si temps pH < 4 sup 4,2% de durée
C. Autres
- Manométrie : F.sévères; rechutes fréquentes ;  AV chirurgie
- TOGD : Sténose oesophagienne ; Hernie Hiatale ; Avant dilatation, Avant chirurgie
- Scintigraphie oesophagienne

TRAITEMENT

But : Soulager les symptômes ; Cicatriser les lésions ; Prévenir les récidives
Moyens thérapeutiques

1. Mesures hygiéno-diététiques : systématiques : 

Surélever  la tête du lit +++ ; Eviter sieste, efforts violents
en postprandial   ; Port de vêtements serrés ; Aliments ( chocolat, menthe, café) ; Alcool   ; Médicaments( AINS, Aspirine ;  Anti-cholinergiques ; Oestroprogestatifs ; Dérivés nitrés)

2. Médicaments

- Topiques
* Alginates, anti acides : Efficaces sur  la douleur ; Pas d’effets sur œsophagite
* Sucralfate : adhère aux zones d’effraction et protège alors la muqueuse.
- Prokinétiques : accélèrent la vidange gastrique
- Anti sécrétoires : Prise à la demande ; traitement minute
Anti  H2( Cimétidine …) ;IPP( Oméprazole…)
Avantages : Prise unique ou double Efficacité sur : Symptômes ; Lésions d’oesophagite
3. TRAITEMENT ENDOSCOPIQUE :Dilatation en cas de sténose peptique
4. TRAITEMENT CHIRURGICAL : But : Reconstituer l’anatomie du cardia ; Renforcer la barrière anti reflux (NISSEN ,TOUPET)

INDICATIONS

- Mesures hygiéno-diététiques ++
- Absence d’oesophagite : Topique ;  Anti-H2  ; Prokinétiques              (durée 4 à 8 semaines)
- Œsophagite modérée: Anti-H2 ; IPP                                                   (durée 4 à 8 semaines)
- OEsophagites sévères : IPP
Reflux gastro-œsophagien : Diagnostic et Traitement Reviewed by Nabil CH on 18:52 Rating: 5
All Rights Reserved by Cours De Medecine © 2014 - 2016

Formulaire de contact

Nom

E-mail *

Message *

Fourni par Blogger.