Anatomie du caecum : configurations et rapports.


§  Le cæcum est la portion initiale du côlon, au dessous de l’orifice iléo colique.
§  L’appendice vermiculaire est un prolongement atrophié du caecum.
§  Intérêt :
o   siège d’inflammation (appendicite) → urgence
o   sa fixité et sa situation présentent de multiples variations.
§  Exploration : échographie, lavement baryté (LB)…
 I- configuration :
A- situation :
§  Le caecum est un segment initial intestinal terminé en cul de sac.
§  Situé normalement dans la fosse iliaque droite

B- configuration externe :
§  Le caecum présente :
o   une partie verticale supérieure par laquelle le caecum se continue avec le côlon ascendant et qui correspond à la ligne horizontale passant par le bord inférieur de la jonction iléo colique.
o   et une partie inférieure coudée en dedans : le bas-fond caecal.
§  L’iléon s’abouche à la face interne du caecum.
§  L’appendice s’abouche au dessous de l’orifice iléal.
§  Au-dessus de la face interne et de l’orifice d’abouchement de l’intestin grêle, la portion terminale de l’iléon forme avec le caecum un angle aigu ouvert en bas et a gauche, l’angle iléo-caecal.
§  Le caecum présente :
o   3 rangées de bosselures : la plus volumineuses inféro-externe est le fond du caecum
o   3 bandelettes musculaires longitudinales (antérieure, postéro-externe, postéro-interne) qui convergent vers le point d’implantation de l’appendice.
C- moyens de fixité :
§  Caecum et appendice sont normalement, entièrement enveloppés par le péritoine viscéral, mobiles dans la cavité péritonéale
§  Le péritoine viscéral entoure complètement le sac-coecal et se continue avec le péritoine du colon ascendant accolé.
§  Le péritoine forme au bord supérieur de l’appendice un méso qui s’attache à la face postérieure du mésentère.

II- rapports :
A- en avant :
§  la paroi abdominale antérieure.

B- en arrière : les parties molles de la fosse iliaque, disposées de la cavité péritonéale vers l’extérieur, sur 5 plans
§  le péritoine pariétal.
§  une couche cellulo-graisseuse sous péritonéale.
§  l’aponévrose de la fosse iliaque : contient les nerfs fémoro-cutané et génito-crural.
§  une couche cellulo-graisseuse sous-fasciale : contient le nerf crural
§  le muscle psoas iliaque

C- en dehors :
§  parties molles de la fosse iliaque interne, en bas au dessous de la crête iliaque.
§  la paroi abdominale latérale par les muscles larges, en haut.
D- en dedans :
§  dans la grande cavité péritonéale : les anses grêles et le grand épiploon
§  sous le péritoine pariétal postérieur :
o   les vaisseaux iliaques externes
o   l’uretère droit
o   les vaisseaux spermatiques ou utéro-ovariens.
E- en bas :
§  l'angle d’union de la fosse iliaque interne droite avec la paroi abdominale antérieure.

III- conclusion :
§  organe facilement explorable par l’imagerie.
§  Siège d’inflammation : Crohn, RCH, appendicite
§  Les variation de forme, de situation et de fixité doivent être prises en compte pour :
o   Diagnostic clinique
o   Diagnostic d’une image insolite sur échographie
o   Diagnostic différentiel entre appendicite et dysménorrhée si douleur de la fosse iliaque droite.
Anatomie du caecum : configurations et rapports. Reviewed by Nabil CH on 20:07 Rating: 5
All Rights Reserved by Cours De Medecine © 2014 - 2016

Formulaire de contact

Nom

E-mail *

Message *

Fourni par Blogger.