Dyslipidémies

- Représente une augmentation d’un ou plusieurs lipides plasmatiques, de même qu’on peut être affronté à une diminution d’un ou plusieurs lipides plasmatiques
- Diminution du HDL fait partie intégrante des troubles dyslipidémiques
Manifestations cliniques :
La dyslipidémie en elle-même ne présente aucun symptôme, mais la symptomatologie clinique se résume à des complications :
   → Pancréatite aigue (hypertriglycéridémie majeure)
   → Dépôts vasculaires (peut se produire à tout niveau, mais surtout dans les carrefours artériels principales, les coronaires carotidiens et bifurcations ilio-fémorale, se manifeste par un angor, un AIT, claudication intermittente…)
   → Dépôts extravasculaires : Xanthélasma ; Gérontoxon ou arc cornéen ; Xanthomes tendineux, prétubéreux, plans
Explorations des anomalies lipidiques
- Bilan EAL (exploration des anomalies lipidiques) : Aspect du sérum+CT+TG+HDLc
À pour but : Caractériser le type de l’hyperlipémie ; Evaluer le risque de complications (artérielles) ;

A. Prélèvement: Après 12h de jeun. Sérum ou plasma hépariné. A distance de toute affection aigue ; En dehors de tout régime ou traitement hypolipémiant (sauf si patient déjà connu hyperlipidémique et déjà s/trt)
B. Aspect du sérum:
-Aspect normal : aspect clair jaune citrin, transparent.
-Aspect anormal: opalescent (VLDL), lactescent (Chylomicron).
c. Dosages (CT+TG+HDLc) : Doit être fait : A jeun (12h) ; → LDLc mesuré selon la
Formule de Friedwald : LDLc=CT-HDLc-TG/5 (TG doivent être<4g/l)→Sinon on fait le dosage de LDLc
Classification :
A. Hyperlipémies primaires
Classification internationale de Frederickson: se base sur les résultats de l'électrophorèse.
Type
Sérum
CT
TG
IIa  (fréquent)
Clair
+++
N
IIb (fréquent)
III
Opalescent
Opalescent
++
++
+
++
I
Lactescent
N ou +
+++
IV  (fréquent)
Opalescent
N ou +
++
V
Lactescent
N ou +
+++
Classification de Gennes : basée sur la valeur de CT et TG, elle permet de définir 3 formes
1. Hypercholestérolémies essentielles CT/TG > 2.5 → IIa( Frederickson)
2. Hyperlipidémies mixtes CT/TG< 2,5; TG/CT< 2,5→  IIb ; III
3. Hypertriglycéridémies majeures TG/CT > 2.5→ I ;IV;V


B. Hyperlipémies secondaires : - Fréquentes à toujours rechercher ; évolue dans le sillage d’une autre maladie ; S’inscrivent dans un ensemble d’anomalies de certaines voies métaboliques :
  * Diabète : aspect de type IV, I ou V
  * Goutte
  * Hypothyroïdie
  * Cholestase : HVT+phospholipides secondaires
  * Syndrome néphrotique : HCT+HTG
  * IRC : HVLDL
  * Grossesse, alcoolisme, iatrogène (corticothérapie estrogène androgène…)
Traitement : Toujours au long cours
1. Règles hygiéno-diététiques : essentiellement
  - Apport calorique et en graisses réduit : Réduction de la quantité des acides gras saturés et Augmentation de la quantité des graisses mono et polyinsaturées
  - Eviction des sucres à absorption rapide et de l’alcool
  - Activité physique
2. Traitement médicamenteux
- Statines et/ou Fibrates
- Surveillance et suivi
- Dans certaines situations on peut être amené à associer les 2: DU RESSORT DU SPECIALISTE
Dyslipidémies Reviewed by Nabil CH on 18:20 Rating: 5
All Rights Reserved by Cours De Medecine © 2014 - 2016

Formulaire de contact

Nom

E-mail *

Message *

Fourni par Blogger.