ANATOMIE Du GLANDE MAMMAIRE ET SEIN

1 : Embryologie
Entre la partie craniale et caudale, il y a apparition d’une bande mammaire qui deviendra une crête mammaire. C’est à partir de celle-ci, que les ébauches mammaires vont apparaître. A noter, que la crête mammaire existe virtuellement à l’âge adulte.
Chez l’homme, l’ébauche est unique et situé au niveau du 4eme espace intercostal.
On peut avoir des ébauches mammaires ectopiques, ex du sein surnuméraire, qui peut être l’objet d’un cancer du sein.
2 : Anatomie descriptive   
2.1 Définitions 
 On retrouve 4 formes de seins :
-discoïde
-conique
-piriforme
-pédiculé

Le sein a une hauteur de 12 cm, une largeur de 10 cm et 5 à 6 cm d’épaisseur.
  Le sein est glabre chez la femme, cad sans poil, et est composé de trois parties :
    -Périphérique, la plus importante, d’environ 10 cm.
    -Centrale : aréolo-mamelonnaire : 40 à 50 mm, c’est la zone aréolaire avec, au milieu le mamelon, qui mesure  1 cm et les aréoles font entre 40 et 50 mm.
La glande mammaire est faite de 15 lobes, qui drainent leur sécrétion par les conduits galactophoriques. Il y a présence de fibres musculaires lisses qui permettent la contraction et l’allaitement. Il y a également des nodules de Morgani, qui au moment de la grossesse, deviennent des tubercules de Montgomery (véritables petits kystes de graisse).
2.2. Coupe sagittale.
Anatomie descriptive sur coupe sagittale :
Le sein :
  • la glande mammaire est au centre
  • il y a 15 lobes avec des lobules avec des conduits excréteurs (galactophores), qui s’ouvrent au niveau du mamelon
  • il y a un sillon sous mammaire
  • il y a beaucoup de graisse, qui module le sein et qui lui donne son caractère plastique
  • il y a des crêtes fibro-glandulaires de DURET (petit monticule), qui donne un aspect grenu, vallonné de la glande mammaire. Ces crêtes sont amarrées au derme par des ligaments suspenseurs de la glande mammaire que l’on nomme les ligaments suspenseur de COOPER.
  • ATTENTION : il n’y a pas de derme au niveau du mamelon, il n’y a que de l’épiderme.
III Rapports
Il n’y a pas de rapports antérieurs.
Rapports postérieurs :
       Il y a l’espace rétro mammaire (fait de graisse), puis il y a le Fascia superficialis ( espèce de bourse de pseudo articulation), ensuite il y a le muscle grand pectoral (engainé par son aponévrose). En arrière de ce muscle, il y a le muscle petit pectoral (s’insère sur le processus coracoïde et se termine sur les 3, 4, 5 eme cotes). Derrière, il y  a le gril costal avec les muscles intercostaux.
Le sein s’étend du 2eme au 8eme espace intercostal et l’aréole est située au niveau du 4eme espace intercostal. Derrière, il y a la plèvre et le poumon.
Ces rapports permettent d’expliquer la pathologie : une tumeur du sein peut atteindre le muscle grand pectoral, ce qui explique qu’avant, on enlevait tout le sein plus les 2 muscles pectoraux.
Pour savoir l’extension en arrière de la tumeur du sein, il faut pratiquer la manœuvre de TILLAUX (=adduction contrariée).
IV Vascularisation
1.    Artérielle   
Le sein peut-être divisé en 4 cadrans : supéro externe, inféro externe, supéro interne et inféro interne.
Ces 4 cadrans sont vascularisés par des artères dont l’origine est différente :
Il y a trois sources artérielles :
          -  Artère axillaire
          - Artère subclavière
          - Artères intercostales
L’artère axillaire donne 3 branches :
     - Art thoracique lat
     - branche thoracique de la thoraco-acromiale (espèce d’hirondelle avec une branche pour l’acromion et une pour la région thoracique)
     -branche thoracique supérieure ou suprême.
A partir de l’origine subclaviere naît la branche thoracique interne (qui vascularise les cadrans internes) (on ne la voit pas sauf les chirurgiens cardiaques)
A partir de l’origine intercostale, les artères intercostales 3 4 et 5 envoient à la face postérieure de tout le sein des perforantes qui vascularisent la face postérieure du sein.
Distribution des artères DANS la glande mammaire  :   
La vascularisation de l’intérieur de la glande mammaire se fait grâce à un réseau antérieur sous cutanéo pré glandulaire,et  un réseau postérieur (fournit en art intercostales).
Le réseau antérieur sous cutanéo pré glandulaire est formé par l’arcade sous dermique et l’arcade
pré glandulaire.
Il y a un cercle anastomotique au niveau du mamelon.
Le réseau ant et le réseau post s’anastomose.
2 .Veineuse
Idem que pour la vascularisation artérielle.
Le réseaux sous dermique est particulièrement prononcé et il est énorme en cas de grossesse et de lactation.
3 . Lymphatique
La circulation lymphatique est très importante au niveau du sein.
Le cancer du sein est très lymphophile, il colonise les noeuds lymphatiques en premier.
La connaissance précise de l’envahissement lymphatique est un élément très important pour l’adaptation du traitement.
 Il existe 3 voies de drainage :
  1. Lymphocentre axillaire satellite des vaisseaux thoraciques latéraux et subscapulaire drainant les cadrans supérieur et inférieur externes du sein
  2. Les cadrans internes seront plutôt drainés par les nœuds thoraciques internes, eux se trouvent derrière les côtes et ne sont donc pas palpables et sont satellite de l’artère thoracique interne.
  3. Les voies profondes qui vont gagner le nœud supra claviculaire et qui partent de la face postérieure du sein.
ANATOMIE Du GLANDE MAMMAIRE ET SEIN Reviewed by Nabil CH on 00:09 Rating: 5
All Rights Reserved by Cours De Medecine © 2014 - 2016

Formulaire de contact

Nom

E-mail *

Message *

Fourni par Blogger.