AINS : Anti-inflammatoire non stéroïdien

1-mécanismes d’action
2-Classification selon le degré de sélectivité de l’AINS pour l’une ou l’autre COX
Inhibiteurs sélectifs de la COX-1 : Aspirine à faible doses (100 à 300 mg), à visée antiagrégante plaquettaire.
Inhibiteurs spécifiques de la COX-2 : Coxibs
Moindre risque ulcérogène et absence d’effet antiagrégant plaquettaire.
Inhibiteurs non spécifiques de la COX : AINS classiques
Ils partagent 4 propriétés : activité antipyrétique, antalgique, anti-inflammatoire et inhibition des fonctions plaquettaires.Ils exposent en outre à des complications communes
ANTICOX/LOX :LICOFELONE
3-Principaux effets indésirables : Indépendants de la voie d’administration
a-Manifestations digestives
1. Gastro-duodénales
- Mineures : anorexie, dyspepsie, épi gastralgies, nausées, vomissements
- Plus significatives : saignement occulte révélé par une anémie hypochrome hyposidérimique
- Graves: Ulcères gastro-duodénaux ; Perforations ; Hémorragies graves
→AINS et ulcères gastro-duodénaux : Il n’existe pas de corrélation entre les manifestations fonctionnelles et les constations endoscopiques
- Facteurs de risque: Existence d’ATCDS d’ulcère ; L’âge > 65 ans ; Posologies élevées ; prise concomitante d’un anticoagulant, d’un corticoïde ou d’un autre AINS, y compris de l’aspirine à dose antiagrégante ; La durée du TTT n’est pas un facteur de risque réel ; Ce risque est environ 2 fois plus faible avec les coxibs
2. Œsophagiennes ou intestinales
- Mineures : majoration des signes de RGO, ballonnement abdominal, troubles du transit(surtout diarrhée)
- Majeures: oesophagite pouvant se compliquer d’un ulcère oesophagien ; sigmoïdite→perforation
b- Manifestations hépatiques
- Mineures : élévation des transaminases(Une augmentation > à 3 fois la normale→l’arrêt de AINS)
- Majeures : Hépatite mixte, cytolytique et cholestatique, avec ictère
c- Manifestations dermatologiques : éruptions allergiques diverses ; Majeures: éruptions bulleuses de survenue exceptionnelle exposant au risque de Sd Lyell, de Stevens Johnson, érythème polymorphe
d-Manifestations  rénales
- Insuffisance rénale/de mécanismes différents :
- Perturbations hydro-électrolytiques : Hyerkaliémie+ Rétention hydrosodée responsable d’hémodilutions, d’oedèmes, d’HTA voire de décompensation cardiaque
 - Nécrose papillaire : rare
e-Manifestations hématologiques : Les atteintes des lignées sanguines sont rares, mais certaines sont potentiellement graves,voire mortelles : Pyrazolés ++
f-Manifestations materno-foetales
- Effet tératogène potentiel ;- Fermeture prématurée du canal artériel
- Hémorragie néo-natale ; - ↑ durée de la gestation et du travail
Les AINS sont contre indiqués chez la femme enceinte et au cours de l’allaitement
g-Manifestations cardio-vasculaires
- Tous les AINS semblent susceptibles de favoriser les accidents thrombotiques ↑ pression artérielle systolique.
- Les coxibs comporteraient un surcroît de risque découlant de leur mécanisme d’action qui conduit au déséquilibre de la balance TX A2/PG I2 → · Prescription prudente chez les patients atteints de pathologie 
                                                                        cardiaque ischémique
                                                                      · Associer la prise d’aspirine chez les patients présentant un risque 
                                                                         cardio-vasculaire
AINS : Anti-inflammatoire non stéroïdien Reviewed by Nabil CH on 12:54 Rating: 5
All Rights Reserved by Cours De Medecine © 2014 - 2016

Formulaire de contact

Nom

E-mail *

Message *

Fourni par Blogger.