Hémorragie de la délivrance


a- Définition
- Perte sanguine de plus de 500 ml survenant dans les 24h suivant la naissance (risque majeur surtout pendant les deux premières heures)
  * Modérée : saignement compris entre 500 et 1000 ml
  * Sévère : si supérieure à 1000 ml
b- Dc clinique
- Avant l’expulsion du placenta : présence d’un saignement plus ou moins abondant avec des caillots.
- Après expulsion du placenta :
  * Saignement continu
  * Modification des constantes : poids, TA, conjonctive … choc lorsque la TA est < à 70 mmHg de systolique. (Insuffisante pour une filtration glomérulaire correcte)  
  * Absence de globe utérin de sécurité
c- Fréquence 0,4 à 10 % des accouchements
d- Gravité - Mortalité : 1ère cause de mortalité maternelle au Maroc
- morbidité : lourde : Séjour en réanimation prolongé ; conséquences sur le rein : IR, voir dialyse;accidents transfusionnels : HVB, HVC, HIV …
e - Moyens thérapeutiques :
- Moyens obstétricaux :
  * délivrance artificielle
  * révision utérine
  * massage utérin
  * traction sur le col (↑coudure de l’artère utérine qui passe par le col → hémostase)
- moyens médicaux :
  * ocytociques (synthocinon*) : il provoque des contractions utérines (contraction-relachement)
  * utérotoniques dérivés de l’ergot de seigle (méthérgin) : provoquent des contracture (sans relachement) → sont contre-indiqués au cours du travail. Le méthérgin donne une VC générale → coup hypertensive et expose au risque de spasme coronarien → angine de poitrine)
  * Prostaglandines
- Moyens chirurgicaux :
  * Réparation chirurgicale
    o Lésions des voies génitales hautes (rupture utérine)
    o Lésions des voies génitales basses (col, vagin, périnée)
  * Hystérectomie (en cas de nécessité)
  * Embolisation des artères hypogastriques.
Hémorragie de la délivrance Reviewed by Nabil CH on 14:48 Rating: 5
All Rights Reserved by Cours De Medecine © 2014 - 2016

Formulaire de contact

Nom

E-mail *

Message *

Fourni par Blogger.