Brûlures caustiques du tractus digestif supérieur


-Les brulures concernent l’ensemble des lésions évolutives de tube digestif depuis l’oropharynx jusqu’aux premières anses jéjunales secondaires à l’ingestion accidentelle ou volontaire d’un produit caustique dont la toxicité est locale, régionale ou générale.
-Produit caustique : C’est un produit corrosif qui a un pouvoir de destruction des tissus avec les quels il entre en contact
-Prise en charge : équipe multidisciplinaire, endoscopiste, réanimateur, chirurgiens.
A-PHYSIOPATHOLOGIE
PRODUITS RESPONSABLES
Acides concentrés HCl++++, nitrique, sulfurique…
- Nécrose de coagulation : empêche la diffusion du produit caustique en profondeur.
-Prédominance de lésions gastriques (pylorospasme).

Bases fortes, soude, potasse, ammoniaque liquide :
- Nécrose de liquéfaction (saponification des lipides et protéines paroi)→paroi plus perméable, pénétration paroi, thrombose vaisseaux sous séreux avec possibilité de diffusion extradigestive (médiastinite, péritonite)
-Œsophage > estomac
LESIONS ANATOMIQUES
-sont très variable
œdème-hyperhémie
Abrasion muqueuse,
Ulcérations +/- profonde,
Nécrose,
Perforation.
-les lésions évoluent par différentes stades
-Phase postagressive
-Phase de détersion
-Phase de récupération
   Cicatrisation
   Evolutivité de la fibrose en fonction des organes
      →Estomac 1.5 à 2mois
      →Œsophage : 3mois
       →Pharynx : 6mois
CONSEQUENCES PHYSIOPATHOLOGIQUES : Locales, locorégionales, générales.
- Etat de choc hypo volémie (3éme secteur)
- Etat d’agitation : multifactorielle (Chute tensionnelle ; Douleur ; Acidose métabolique)
- Acidose métabolique
- Trouble de l’hémostase, hyperconsommation : facteur de coagulation
- Atteinte trachéo-bronchique :
 →par :- Inhalation contemporaine ou secondaire : vomissement.
            - Propagation : médiastinite
→Plusieurs éléments peuvent étre observés
-Hypersécrétion ; épanchement pleural
- Surinfection ; Fistule trachéale ou trachéo-bronchique
- Moules trachéo-bronchiques  asphyxie
- Perforation membraneuse trachéale ou bronchique,
- Sténose, trachéo ou broncho-malacie.
B-EVALUATION DE LA GRAVITE
CLINIQUE :
A. Formes graves :
- Malade agité, secoué par nausées et vomissements sanglants
- Douleur atroce retrosternale ou abdominale
- Dysphagie totale
- Hypersialorrhée parfois sanglante,
- Examen :
→Bouche brulée, Brulures cutanées
→Dyspnée
→Etat de choc
→Contracture abdominale,
→Emphysème sous cutané : cou, thorax.
→Coma.
B. Forme de gravité modérée :
- Toujours hospitalisation
- Interrogatoire :
→Caustique :• nature (flacon)
                      • Quantité, voie d’entré
                      • Circonstances ; Date-heure.
→Malade :
• Heure dernier repas,
• Réactions immédiate de l’entourage (donne du lait)
• Evolution avant l’arrivée (état de conscience)
• Antécédents prise médicamenteuse.
- Examen générale :complet
PARACLINIQUE
→Endoscopie digestive +++ FOGD :Classification endoscopique (Decostanzo)
Stade I   : Pétéchies ou érythème
Stade II : Ulcérations
→IIa : Linéaires ou rondes
→IIb : Circulaires ou confluentes
Stade III : nécrose
→IIIa : localisée (mosaïque)
→IIIb : étendue (diffus)
Stade IV : perforation
→Radiologiques :
-ASP, Radio de poumon+++ ;  Echo abdominale +TDM…
-Opacification digestives n’a aucune place en phase aigue
→Biologiques : NFS,crase sanguine,toxicologie….
NB :la fibroscopie bronchique est indiqué à chaque fois il y a un stade II à l’endoscopie digestive
C-INDICATIONS DE LA CHIRURGIE EN URGENCE
- Ingestion massive (au delà de 150cc « 1 grand verre »)
- Trouble psychique,
- Troubles de crase, acidose,
-état de choc
- Perforation,ou suspicion de perforation
- Stade III : oesogastrique ou gastrique diffus+++
→Laparotomie ou Celio exploratrice si doute.
Brûlures caustiques du tractus digestif supérieur Reviewed by Nabil CH on 19:19 Rating: 5
All Rights Reserved by Cours De Medecine © 2014 - 2016

Formulaire de contact

Nom

E-mail *

Message *

Fourni par Blogger.