Artère poplitée

I – Introduction :
Intermédiaire entre la fémorale superficielle et les artères jambières, l’artère poplitée s’étend de l’anneau adducteur à l’arcade du soléaire. Elle constitue l’élément central du paquet vasculo-nerveux du creux poplitée, elle destinée à la vascularisation de la jambe et du pied.
II – L’intérêt de son étude est triple :
- clinique : la palpation du pouls poplité se fait par les 2 doigts en crochet, au niveau du creux poplité, jambe en flexion.
- paraclinique : son exploration se fait essentiellement par l’echodoppler, mais aussi par artériographie.
-pathologique :
   - son oblitération donne lieu à un tableau de claudication intermittente du membre inf.
   - son traumatisme peut mener à l’amputation.
III – Anatomie descriptive :
  A. origine :
Partie de l’anneau du 3eme adducteur, oú elle fait suite à l’artère fémorale, elle forme avec elle le tronc fémoro- Poplité.
  B. trajet :
  • Son trajet présente 2 directions principales :  Elle est d’abord oblique en bas et en dehors, puis devient verticale parcourant le grand axe du creux poplité. 
  • Ses dimensions sont assez constantes : L=16 à 18cm, ø=7mm, formant ainsi un gros tronc aussi important que la fémorale superficielle. 
  • Sa direction est variable suivant la position de la jambe : elle est rectiligne dans l’extension, flexueuse dans la flexion. 
  • Son trajet est bien individualisé en artériographie : de face d’abord oblique puis verticale, de profil elle présente une légère concavité antérieure. 
  C. Terminaison :
L’artère poplitée se divise, au niveau de l’anneau du soléaire en ses 2 bronches terminales :
  - l’artère tibiale antérieure pour la loge ant de la jambe ;
  - le tronc tibio-peronier qui continu le trajet vertical de l’artère poplitée, et gagne la loge post de la jambe.
  D. Collatérales :
 dans sa portion oblique : elle fournit 3 à 4 rameaux musculaires pour les muscles de la face post de la cuisse : biceps, 1/2membraneux, grand adducteur.
 dans sa portion verticale ; elle fournit
  • 5 articulaires : 
                · 2sup (interne et externe) : s’anastomosent entre elles pour former le cercle peri-fémoral, et avec 
                   la fémorale superficielle par la grande anastomotique.
                · 2 inf (interne et externe) : s’anastomosent entre elles formant le cercle peri-tibial, et avec les 
                  artères jambières par les récurrentes.
                 Ces 2 cercles communiquent entre eux par les artères latéro-rotuliens pour former le réseau peri-
                 articulaire.
               · 1 moyenne : la seule impaire, à destinée ligamentaire.
NC : c’est pourquoi la lésion des ligaments croisés est très hémorragique.
               · 2 jumelles : destinées aux muscles jumeaux respectifs.
NC : la ligature de l’artère poplitée se fait sur la ligne médiane du losange poplité
IV – Rapports :
1. intrinsèques :
Les éléments du paquet vasculo-nerveux sont disposés (en marche d’escaliers) :
  · l’artère est la plus interne et la plus profonde, en contact de l’os.
  · la veine lui est intimement adhérente, plus post et plus externe.
  · le nerf séparé de la veine par une couche de graisse, est l’élément le plus externe et le plus superficiel.
  · enfin, une chaîne de lymphatiques profonds suit la face ant de l’artère poplitée.
2 extrinsèques :
Avec les parois du creux poplité ;
  • en avant : - le plan ostéo-articulaire du genou, formé des 2 coques condyliennes et des plateaux tibiaux. 
NC : l’artère poplitée peut être lésée au cours des fractures de l’extrémité inf du fémur, et de l’extrémité sup. du tibia. Elle peut aussi être comprimée au cours des luxations du genou. L’évolution peut être grave allant parfois jusqu’à l’amputation.
         - Le ligament post du genou, le muscle poplité.
  • en arrière : elle est recouverte par un plan aponévrotique ; 
NC : la jambe en extension, cette aponévrose est tendue empêchant la palpation du pouls poplité ; pour le palper la jambe doit être en semi flexion pour relâcher l’aponévrose.
  • en haut : - le muscle demi membraneux, et le tendon du demi-tendineux en dedans ; 
                       - Le muscle biceps crural en dehors ;
  • en bas :- le muscle jumeau interne en dedans ; 
                      - Le muscle jumeau externe en dehors ;
NC : ils peuvent la comprimer et donner le syndrome de l’artère poplitée piégée.
V –Conclusion :
L’artère principale de la jambe et du pied , son siége profond la rend vulnérable , son abord chirurgical est fait par voie interne , elle est touchée surtout par la pathologie athéromateuse , mais aussi traumatique, dont la conséquence grave peut aller jusqu’à l’amputation.
Artère poplitée Reviewed by Nabil CH on 23:07 Rating: 5
All Rights Reserved by Cours De Medecine © 2014 - 2016

Formulaire de contact

Nom

E-mail *

Message *

Fourni par Blogger.