ANGIOCHOLITES AIGUES

-Infection bactérienne aiguë des voies biliaires intra et/ou extra-hépatiques (VB exclue)favorisée par la stase en amont d’un obstacle. , Souvent grave→risque de septicémie.
- Urgence médico-chirurgicale.
- Affection fréquente du sujet âgé.
A-DIAGNOSTIC
1-POSITIF :ANGIOCHOLITE AIGUE SIMPLE:
Interrogatoire:
   -notion de coliques hépatiques;
   -épisodes ictériques spontanément résolutifs ;
   -épisodes fébriles+ou- intenses

Clinique:
 a- triade symptomatique classique ( VILLARD-CHARCOT).
   -Douleurs abdominales (colique hépatique)
  - Fièvre supérieure à 39° avec frissons intenses.
   -Ictère choléstatique( ou subictère).
→Ordre immuable (douleur, fièvre, ictère); Délai de 24à 72h .
→Les manifestations infectieuses (fièvre et/ou frissons) sont constantes alors que la douleur et l’ictère manquent chez 1/5 malade.
b-  Examen clinique:
Hépatomégalie modérée( cholestase);
Grosse vésicule ( loi courvoisier et terrier )
Pas défense ou contracture;
L’examen apprécie le retentissement sur l’état général
PARACLINIQUE
Biologie:
-syndrome de cholestase (élévation bile directe, phosphatases alcalines, TP bas)
-Syndrome de cytolyse : discret : transaminases :2N à 3N ;
-NFS : hyper- leucocytose.
-Ionogramme: IR(signe de gravité).
-Crase sanguine..( CIVD)
Bactériologie:
-Hémocultures:stq répétées positives 2tiers des cas.
-bilicultures : constamment positives.
-antibiogramme
Imagerie:
 - ASP: -lithiase radio opaque;
            -calcifications pancréatiques ou  intra hépatiques;
            -aerobilie
-Échographie:++++++
*En faveur d’un obstacle biliaire:-dilatation des VBIH;
                                                   -VBP sup à 8mm (sup à 10-12mm sujet cholécystomisé).
*Etiologie.
-Echoendoscopie:étude précise en évitant la gène gazeuse
-TDM et cholangio IRM
-opacification directe et indirecte

2-DIFFERENTIEL
-cholécystite aigue
-pancréatite aigue
-hépatite :virale,cholestatique,alcoolique
-phlébite du tronc port

3-De gravité
1- Insuffisance rénale aigue(IRA fonctionnelle puis organique);
2- Insuffisance circulatoire aigue traduit habituellement un état de choc septique;
3- Les troubles neuropsychiques;
4- Les troubles de l’hémostase (hémorragie digestives);
5- Les suppurations hépatiques.

B-TRAITEMENT
1-Les principes du traitement des angiocholites sont au nombre de trois:
-Correction des troubles hydro-électrolytiques et hémodynamiques;
-Antibiothérapie;
-Drainage des voies biliaires.
2-MOYENS
REANIMATION:
   -Maintien de l’équilibre cardio-circulatoire,
   -Correction des troubles hydro-électrolytiques
   -Maintenir une fonction rénale correcte pouvant parfois nécessiter une séance d’hémodialyse.

ANTIBIOTHERAPIE:
-ATB à large spectre,actifs contre les germes habituellement responsables. On associe :une bêta- lactamine à un aminoside et un anti-anaérobie ( métronidazole)puis adaptée selon le prélèvement

DRAINAGE DES VB:
1- Chirurgical: l’idéal serait aussi de lever l’obstacle, deux types :
   Drainage externe: drain de kehr;
   Drainage interne: anastomose bilio-digestive.
2-Non chirurgical( SE): la sphinctérotomie endoscopique
3-Autres moyens de drainage:
    -Drainage externe au cours d’une cholangiographie transhépatique
    -Drainage interne par mise en place d’une prothèse rigide ou expansible.

3-Indications:
a-Angiocholites Graves:
 - Réanimation, ATBpie, puis chirurgie en 6 à 12h mais la mortalité élevée;
 - SE actuellement préférée si possible.
b-Angiocholites simples:
   -Chirurgie précoce en 24 à72h.
   -extraction des calculs +drain de kehr
   -contrôle cholanio per opératoire
 c-S.E :
   -angiocholite compliquée de pancréatite aiguë ;
   - angiocholite sur lithiase résiduelle
   -angiocholite avec risque anesthésique important
ANGIOCHOLITES AIGUES Reviewed by Nabil CH on 02:18 Rating: 5
All Rights Reserved by Cours De Medecine © 2014 - 2016

Formulaire de contact

Nom

E-mail *

Message *

Fourni par Blogger.