Chargement en cours

Anatomie de la Rate

   I- Définition
La rate est un organe hématopoïétique et non digestif qui nait dans le mésogastre dorsal qu’elle repousse .
  II anatomie descriptive
C’est une pyramide à trois faces plus une base et un sommet. A l’état normal elle pèse environ 200g pour 12 cm de long 6 cm de haut et 4 cm d’épaisseur.
Présentant une très grande variabilité suivant les pathologies exemple la splénomégalie avec une grosse rate pouvant arriver jusqu’à la hanche et peser jusqu’à 1 kg
Localisation : dans l’hypochondre gauche, thoraco-abdominale et sus-mésocolique
3 faces :

  • latérale
  • antéro-médiale
  • postéro-médiale
Remarque : le bord antérieur crènelé est souvent palpable. Le hile de la rate est situé à la face antéro-médiale.
   III-  anatomie topographique (rapports)
Rapports non péritonéaux

  • face latérale
Rapports essentiels avec la paroi thoracique latérale gauche et le début de la coupole diaphragmatique. La 7 ème 8ème et 9ème cote sont très proche de la rate donc si fracture d’une de ces cotes risque de traumatisme ou de rupture de la
rate.
  • face postéro médiale
En rapport avec la face antérieur du rein gauche
  • face antéro-médiale
En rapport avec la grande courbure gastrique en avant du hile et en rapport avec la queue du pancréas en arrière du hile
  • sommet
La rate est accrochée à la coupole diaphragmatique par le sommet via le ligament phrénico-splénique
  • base
La base repose sur l’angle colique gauche (angle aigue de 30 ° en regard de T11)
La base est reliée à l’angle splénique du colon par le ligament phrénico-colique gauche
rapports péritonéaux (péritoine splénique)
2 ligaments : spléno-phrénique et phrénico-colique gauche.
La rate est entourée de péritoine qui assure sa solidité et sa protection en cas de rupture ou de saignement important. Le péritoine qui l’entoure est du mésogastre dorsal (mésogastre de la partie postérieur de l’estomac). Le mésogastre est formé de 2 feuillets qui englobent différents viscères avant d’arriver à l’estomac.
  • 1er portion du mesogastre dorsal englobe le corps et la queue du pancréas
  • 2ème portion forme un petit pont que l’on appelle le ligament ou épiploon pancréatico-splénique
  • la 3ème portion forme le péritoine de la rate
  • la 4ème portion relie la rate à l’estomac et forme le ligament ou épiploon gastro-splénique
  • la 5ème portion forme le mésogastre dorsal proprement dit.
   IV- vascularisation de la rate
Remarque si question de vascularisation adopter un plan avec :
  1. vascularisation artérielle
  2. vascularisation veineuse
  3. vascularisation lymphatique
Toujours décrire les vaisseaux dans le sens physiologique !! 
vascularisation artérielle
L’artère ou tronc cœliaque nait au niveau de T12 - L1 et donne l’artère gastrique gauche l’artère hépatique commune et l’artère splénique (la plus grosse des trois et qui se termine au niveau du hile de la rate)
L’artère splénique donne :
- des branches collatérales :
  • les vaisseaux courts avec parfois une artère gastrique postérieure plus longue vascularisant la grosse tubérosité de l’estomac.
  • l’artère gastro-omentale gauche
  • les artères polaires (inférieure et supérieure) qui atteignent la rate sans passer par le hile
- des branches terminales
  • bouquet des branches hilaires
La conformation du bouquet varie suivant la précocité de la division, cette conformation influe sur la difficulté de la splénectomie lors d’un acte chirurgical.
La vascularisation veineuse
Elle est calquée sur la vascularisation artérielle avec les veines hilaires et le veines polaires qui vont former la veine splénique dans laquelle se jette la veine gastro-omentale gauche. La veine splénique reste constamment en arrière de l’estomac. 
La vascularisation lymphatique
Il existe des nœuds lymphatiques le long de l’artère splénique.

0 commentaires:

Enregistrer un commentaire